Gresivaudan-actu.org

Rocade Nord/Avis défavorable : "Une bombe !" (Olivier Bertrand)

Au niveau national, l’abandon de la taxe carbone fera sans doute la "une" des médias nationaux. Au niveau local ? Le Dauphiné Libéré consacrera sa "une" ce mercredi à... la rocade Nord. Oui, oui, la rocade Nord.

On a en effet reçu, dans l’après-midi, un communiqué du président du conseil général de l’Isère, André Vallini (PS). Communiqué qui dit ceci : "La commission d’enquête publique sur le projet de rocade Nord de Grenoble vient de remettre son rapport. Ce rapport formule un avis défavorable au caractère d’utilité publique du projet tel qu’il a été présenté à l’enquête. Le président du conseil général prend acte de cet avis et il réunira le maire de Grenoble et le président de la Communauté d’agglomération Grenoble-Alpes Métropole dans les prochains jours pour en examiner tous les éléments et pour déterminer la suite à donner à cet avis". Fin de communiqué.

Contacté par Grenews.com, le conseiller général Verts Olivier Bertrand, l’un des plus farouches opposants à ce projet de rocade Nord, a lancé d’entrée : "Cet avis, c’est une bombe !" Puis il a développé : "Du côté du conseil général, c’est une énorme surprise. Mais je vais être honnête, nous non plus, on n’osait pas y croire. Parce que c’est très rare, très très rare. En Isère, par exemple, ce n’est jamais arrivé sur un projet de cette envergure". Et la suite, ça va donner quoi ? "Soyons clair : le conseil général peut très bien décider de passer outre cet avis, légalement il en a le droit. Mais ça me paraît très très compliqué politiquement, d’autant que certains, sur ce dossier, avançaient littéralement à marche forcée". En tout cas, "cet avis négatif est la confirmation de ce que l’on dit depuis dix ans, à savoir que ce projet est une aberration, aussi bien financièrement que techniquement (...) Je le redis : cet avis, c’est une bombe ! "

A peu près au même moment, le groupe UMP au Conseil général préparait un communiqué. Jean-Claude Peyrin, son président, faisait effectivement savoir qu’il demandait déjà "au président du Conseil Général une information détaillée sur ce sujet dès l’ouverture de la séance publique sur le Budget Primitif 2010 qui aura lieu jeudi 25 mars".

Stephane ECHINARD | le 23/03/10 à 16h41


Site réalisé avec SPIP 2.1.12 + ALTERNATIVES | visites : 1314546

Creative Commons License