Gresivaudan-actu.org

le projet

La nouvelle liaison ferroviaire Lyon-Turin est un axe stratégique inscrit dans le réseau transeuropéen de transport. Parmi les objectifs souhaités :
* renforcer la compétitivité du transport ferroviaire de fret et créer les conditions d’un report modal du transport routier de marchandises traversant les Alpes franco-italiennes.
* améliorer de façon très significative les liaisons pour les voyageurs entre les grandes agglomérations de part et d’autre des Alpes et au sein même de la Région Rhône-Alpes et contribuer à sécuriser les déplacements entre les deux pays.

Les accès français de la nouvelle liaison Lyon-Turin font partie du programme prioritaire de lignes nouvelles à lancer d’ici 2020, prévu à l’article 12 de la loi de programmation du 3 août 2009 relative à la mise en œuvre du Grenelle de l’Environnement.

La ministre de l’Ecologie et des Transports a annoncé sa décision de mettre à l’enquête publique les accès français de la nouvelle liaison à grande vitesse Lyon-Turin. L’enquête doit être ouverte en janvier 2012. Le projet comporte une ligne nouvelle mixte voyageurs et fret entre Grenay (nord de l’Isère) et Chambéry chiffrée à 3,8 milliards d’euros (valeur 2007). Cette première phase est complétée par une ligne nouvelle entre Avressieux (Savoie) et Saint-Jean de Maurienne dont le coût est arrêté à 2,76 milliards (valeur 2007). Les discussions pour actualiser la participation financière des collectivités territoriales (924 millions dont 70 % pour la Région Rhône-Alpes) vont être également relancées.


 les plans des lignes :


la liaison

Forum

  • le projet vers l’Ukraine
    18 juillet 2017, par tony71

    oui ce sera une belle opportunité pour rapprocher la France de l’Ukraine avec l’arrivée de l’Ukraine dans l’espace Shengen. Plus besoin de visa pour les ukrainiens.
    https://www.cqmi.fr

Site réalisé avec SPIP 2.1.12 + ALTERNATIVES | visites : 1340072

Creative Commons License